Le mot du président

Mes chères et chers ami(e)s ...

Les Français peuvent-ils déjà ou non réserver leurs vacances ? Alors même que les mesures restrictives de déplacements se lèvent. La question est épineuse en ces temps d’incertitude et de déconfinement. Il ne s'agit pas de dire que les Français ne pourront pas partir en vacances cet été. Le point de vigilance est tout de même de mise, ce que je souligne, c’est qu’aujourd’hui ce n’est pas le moment d’acheter un billet pour partir à l’autre bout de la planète avec toutes les incertitudes qu’on peut avoir sur ce que sera l’état de l’épidémie. En revanche, il est possible de profiter de notre beau pays pour les prochaines vacances, ce qui aidera aussi notre secteur du tourisme.

Vous l'aurez aisément compris, si l’heure est au déconfinement, et c'est heureux, un effort collectif est encore nécessaire et de respecter scrupuleusement les règles sanitaires pour mettre fin à cette crise le plus rapidement possible. Lorsque le déconfinement ne sera plus qu'un lointain souvenir, cela permettra alors d’y voir plus clair, notamment concernant les offres que pourra vous faire l'ANR 31, concernant les animations et les voyages.

Voyager oui, mais comment ? En effet, reste à savoir si les États autoriseront les voyageurs à se déplacer. La France rouvre ses frontières à l'espace "Schengen". Les Français qui vont vouloir quitter le territoire national, comment seront-ils accueillis ? La Thaïlande va-t-elle accepter des ressortissants en provenance de l’un des cinq grands foyers de contagion du Covid-19 dans le monde ? L’Espagne, ouvre ses frontières, comme l'Italie, mais envisage déjà de refuser tout citoyen étranger qui serait susceptible d'être contaminé.

Parce que notre santé est absolument prioritaire, et notamment pour nous, qui sommes semble t-il plus exposés, les messages de prudence se multiplient dans ce sens. Dans son allocution télévisée du lundi 13 avril, le président de la République a annoncé un déconfinement progressif à compter du 11 mai, mais aussi la fermeture de nombreuses frontières. "Jusqu’à nouvel ordre, nos frontières avec les pays non européens resteront fermées", a-t-il précisé. Jusqu’au mois de septembre, comme le craignent certains observateurs ?

Pour toutes ces raisons, l’été devrait être plus franco-français que d’habitude. Les pros se préparent d'ailleurs à cette saison tricolore, de nombreuses enseignes de tourisme envisagent de vendre en priorité, la France... Les professionnels du tourisme craignent que les Français allouent, aussi, un budget plus faible que d’habitude à leurs vacances, pour des séjours plus courts, et favorisent l’hébergement non marchand. Cette étude précise que le business-travel devrait souffrir encore plus que le segment loisir, jusqu’en 2021 voire 2022.

D’où l’importance, pour nous et pendant cette période, de prendre le temps de revoir en profondeur notre feuille de route. Plus facile à dire qu’à faire. En même temps, c'est tout juste vital..

Philippe Blanc

NB : Nous sommes en recherche d'animateurs pour le Comminges, pour démultiplier nos actions au plus près du terrain. Si vous êtes disponibles pour donner un peu de votre temps, merci de me contacter

 

Pour nous écrire

ANR 31

3, rue de l'université du Mirail

BP 65723 - 31057 Toulouse CEDEX 1

Courriel : anr.031@wanadoo.fr

Téléphone : 05 34 60 11 83 - Attention ! pas de répondeur

Permanence au local, les mardis de 14 à 17h  (hors congés scolaires)

Nombre de visites :